Accueil / Entreprise /

Recrutement « on a tout essayé ! »

, par Luc Battais

Le Pôle d’Intelligence Logistique, en Rhône-Alpes, a organisé mardi 18 juin, une matinée d’échanges avec ses adhérents sur la qualité de vie au travail. Placés devant des difficultés de recrutement dans les emplois logistiques, les professionnels ont été invités à réfléchir à ce que sont réellement les obstacles au recrutement dans leurs métiers.
Le pôle a dévoilé à cette occasion les résultats d’une enquête réalisée auprès de 500 collaborateurs et futurs salariés du secteur sur leurs attentes et besoins vis-à-vis de leur employeur et de leur travail. Principale conclusion : on n’a peut-être pas encore tout essayé.

Quand le Pôle d’Intelligence Logistique en Rhône-Alpes demande à des employés de la logistique en activité (76% de l’échantillon) ou en recherche d’emploi, de classer les trois critères principaux considérés comme « primordiaux » ou « très important » dans le choix d’une entreprise, le salaire vient en tête, suivi presque à part égale du « climat dans l’équipe » et, un peu plus loin de la « reconnaissance ».

Considérant que si la rémunération est une préoccupation importante pour les répondants car elle correspond au minimum vital acceptable les participants aux travaux du Pôle d’Intelligence Logistique se sont toutefois accordés sur le fait que cet aspect salarial est propre à chaque entreprise et qu’il ne pouvait pas constituer un sujet en soi à travailler de manière collaborative.

La QVT primordiale

Ils ont estimé en revanche que la « QVT », la qualité de vie au travail, constitue une piste de réflexion collective. Sur cette question les participants à la table-ronde se sont accordés pour dire que « la QVT ne peut se résumer uniquement à des opérations de team building et d’incentives pour les salariés ou à l’installation de babyfoot et l’organisation d’événements récréatifs… » mais qu’une démarche en faveur de la qualité de vie au travail doit « s’inscrire dans une action durable de transformation managériale et organisationnelle » .

Dans un entrepôt cela passe notamment par une meilleure formation mais aussi par un soutien plus affirmé aux chefs d’équipe.
Selon les conclusions de la table-ronde, beaucoup d’entre eux, par exemple, « ne sont pas à l’aise pour parler devant une trentaine de collaborateurs. Certains étaient d’excellents caristes ou préparateurs de commandes mais une fois promus chef d’équipe ils n’ont pas forcément les clés du management et peuvent se retrouver en difficulté, ceci pouvant avoir un impact néfaste sur leur santé et sur
l‘ambiance »
.

Lire la suite dans l’intégralité du compte-rendu :

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 179 - octobre / novembre 2019

Stratégies Logistique n°179 est paru.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.