Accueil / Supply chain management /

Le Pôle d’Intelligence logistique mise sur l’emploi et l’innovation

La Biennale de la Logistique organisée par le Cluster nord Isérois « Le pôle d’Intelligence Logistique » se tiendra du 5 au 8 mars sur le thème de la Logistique connectée et de l’emploi. Thomas Daudré-Vignier, Président du Pôle, rappelle les temps forts de l’événement.

Stratégies Logistique : Le Pôle d’Intelligence logistique organise du 5 au 8 mars la 2e Biennale de la Logistique placée sous le signe de l’emploi. Pourquoi la filière logistique et plus particulièrement votre territoire Nord Isérois sont-ils aujourd’hui sous tension ?

Thomas Daudré-Vignier :Malgré le boom de l’activité logistique, porté par l’explosion du e-commerce et de la révolution numérique, la filière reste un secteur qui peine à recruter, et ce, sur tous les types d’emplois, de l’opérateur à l’ingénieur.

Dans le Nord-Isère, au cœur de la première plateforme logistique terrestre de France, plus d’un emploi sur 4 est un emploi logistique contre 1 sur 10 en France, faisant travailler plus de 10.000 personnes.
850 millions d’articles sont expédiés par an depuis la région, et ce chiffre ne cesse de croître sous l’effet du e-commerce.

Malgré ses atouts, ce secteur souffre de nombreuses idées reçues, de préjugés et d’un déficit d’image pouvant être un frein à l’accès à ses métiers.
D’ailleurs, 60 % des employeurs du territoire déclarent rencontrer des difficultés de recrutement, faute de candidats et par manque entre autres d’attractivité des métiers !

C’est dans ce contexte de pénurie de talents et porté par cette double ambition d’attractivité sectorielle et territoriale que le Pôle d’Intelligence Logistique mobilise les acteurs de notre zone d’activités internationales pour organiser la Biennale de la Logistique 2019.
La Biennale permet justement de lutter contre certaines idées reçues.
Cet événement est l’occasion de susciter des vocations, de faire savoir que chacun peut trouver sa place dans la filière logistique, toutes générations confondues.

S.L. : En quoi la Biennale de la logistique permet de répondre aux problématiques de recrutement ?

T D-V : Logistic Expo, le salon Métiers, Emploi, Formations sera au cœur de la Biennale. Ce salon propulse les visiteurs au cœur d’un entrepôt aménagé pour l’occasion afin de faire découvrir les grandes étapes de la logistique et les métiers associés.
Une journée est dédiée aux scolaires : 800 collégiens et lycéens rhodaniens et isérois seront accueillis pour leur faire découvrir ces métiers en pleine révolution.
Le lendemain, la journée est dédiée aux demandeurs d’emploi.

Un Forum de recrutement sera organisé en partenariat avec Pôle Emploi. L’objectif est de présenter aux jeunes la diversité des métiers, et des formations, quel que soit le niveau de qualification, du CAP au niveau BAC + 5 ingénieur.

Près de 300 offres d’emplois sont proposées par une vingtaine d’entreprises participantes, notamment de grands acteurs présents au sein de notre zone d’activité comme Décathlon, Galeries Lafayette, IKEA, STEF…

Les entreprises cherchent majoritairement des postes de préparateurs de commande et de caristes mais aussi de nombreux des profils de chefs d’équipes et d’ingénieurs.

D’ailleurs pour valoriser ces métiers en tension nous organisons le championnat des caristes qui challengera 35 professionnels de la région, pour des épreuves de rapidité, de dextérité et d’habileté, toujours en toute sécurité !

S.L. : Pourquoi avoir aussi choisi cette année le thème de la logistique connectée ?

T D-V : À l’ère du big data et de l’e-commerce, les compétences évoluent, comme les exigences des clients. Face aux enjeux de la révolution numérique, les métiers de la logistique changent et les besoins en matière de recrutement évoluent en ce sens.

C’est pour cela que nous proposons cette année une nouveauté : un démonstrateur d’innovations sera proposé aux professionnels et aux visiteurs pour découvrir et manipuler des chariots autonomes, des systèmes automatisés, des drones d’inventaires, ou des gants connectés.

Des ateliers et conférences permettront aussi de mieux saisir les révolutions technologiques et organisationnelles à l’œuvre dans le secteur.

En outre, pour la 3e année consécutive, un challenge étudiant est organisé : une quarantaine d’étudiants réunis en équipes pluridisciplinaires viendront s’affronter pendant 24h chrono autour d’un défi proposé par le groupe Saint-Gobain.

Les équipes devront concevoir une solution logistique connectée autour d’une problématique de transformation de business model, de consolidation logistique et de livraison à domicile. Un jury de professionnels logistiques et d’universitaires évaluera la qualité des productions et élira le projet vainqueur.


Voir en ligne : https://www.hackathon-logistique.com/

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 176 - Avril / Mai 2019

Stratégies Logistique n°176 est paru.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.