Accueil / Transport /

Nouvelle surcharge « Soufre » dans les lignes régulières maritimes

, par Erick Demangeon

L’application des nouvelles règles Marpol au 1er janvier 2020 sur les émissions d’oxydes de soufre des navires s’accompagne de nouvelles surcharges dans la ligne régulière conteneurisée. Sans limite de durée, elles impacteront les budgets maritimes des chargeur

Depuis quelques semaines, les armements informent les chargeurs de l’instauration d’une nouvelle surcharge baptisée « Low sulphur ».

En vigueur dans les prochains jours, au 1er décembre dans la plupart des cas, elle est destinée à couvrir l’augmentation des coûts de carburant liée à la mise en place de l’annexe VI de la convention Marpol à compter du 1er janvier 2020, selon les compagnies conteneurisées.
Ces dernières estiment entre 10 à 12 milliards de dollars l’impact financier de ces nouvelles règles dans leurs activités. A des montants très variables selon les destinations – 35 €/EVP pour un trajet Le Havre-New York ou 20 €/EVP entre Le Havre et Hong Kong chez CMA CGM par exemple – elle aura un impact sur les budgets maritimes des chargeurs.

Emissions divisées par 7

Sans limite de temps, ces surcharges « Soufre » témoignent de la période d’incertitude qui s’ouvre avec l’entrée en vigueur de l’annexe VI de la convention Marpol.
Laquelle fixe à 0,5 % la limite d’émissions d’oxydes de soufre des navires sur toutes les mers du monde. Soit une division par 7 par rapport au niveau actuel autorisé. Selon Jean-Marc Lacave, délégué général d’Armateurs de France, le premier semestre 2020 sera riche d’enseignements sur l’application de ces nouvelles règles vécue comme « une véritable rupture dans le shipping mondial » .

Les six premiers mois de l’année permettront en effet « d’évaluer la disponibilité mondiale réelle des carburants marins à 0,5 % de soufre et à quel coût ».

Quid des contrôles

C’est dans une perspective d’augmentation des prix des soutes que les armements ont décidé, sans consultation avec les chargeurs, d’instaurer les nouvelles surcharges.
Le premier semestre sera aussi mis à profit pour évaluer les mesures de contrôle et de sanction pour les armements contrevenants sachant que chaque Etat est souverain dans leur mise en œuvre.
De l’avis de plusieurs experts maritimes, la mission de « gendarme » des Etats sera très aléatoire ouvrant la voie à un risque de distorsion de concurrence. Seule certitude, les surcharges « Soufre » s’appliqueront aux chargeurs.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 179 - octobre / novembre 2019

Stratégies Logistique n°179 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui se tient à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.