Accueil / Transport / Livraison /

Les nouvelles routes de l’e-commerce transfrontalier à haute valeur selon DHL

, par Luc Battais

Michel Akavi, pdg de DHL express France, vient de présenter les résultats d’une étude réalisée par DHL sur l’évolution du commerce électronique transfrontalier, caractérisée par un taux de croissance très dynamique, notamment sur les produits de valeur élevée.

En 2015, le commerce électronique transfrontalier ne représentait que 15 % du marché mondial du commerce électronique, évalué par DHL à 2 000 milliards de dollars (source Alipay, Mc Kinsey) mais il connaît aujourd’hui une croissance importante surtout pour les produits de haute valeur. En 2020, la part du commerce transfrontalier devrait atteindre 22 % d’un marché global compris entre 4 000 et 4 500 milliards de dollars. Grâce à un taux de progression annuel estimé à 25 %, son chiffre d’affaires global passerait à 900 milliards contre 300 en 2015.
Dans ce marché, l’étude DHL spécifie ce qu’elle appelle « le commerce des épices du 21ème siècle » par similitude avec les échanges internationaux de produits de très grande valeur (épices, étoffes rares, vaisselles luxueuses) qui ont fait la fortune des Compagnies des Indes en Europe à la fin du XVIIème siècle. Pour le transporteur, ces « nouvelles épices » sont les transactions d’e-commerce « à haute valeur de panier » définies comme des achats d’un montant supérieur à 200 dollars.

De la valeur ajoutée pour tout le monde

Ces derniers représentent à la fois des potentiels de gains « particulièrement élevés » pour les commerçants, mais aussi pour les prestataires d’express puisque l’acheminement de ces achats requiert généralement des prestations « premium ». L’ étude DHL évalue à 30 milliards de dollars le marché mondial de cet e-commerce haut de gamme sourcé essentiellement en Chine, aux Etats-Unis et au Royaume-Unis pour environ 60% du chiffre d’affaires total. La part, réduite, de pays comme l’Allemagne, l’Italie et la France s’explique, toujours selon DHL, par le fait que l’offre en ligne de produits de haute valeur y est focalisée sur des produits comme le textiles ou les chaussures.

Les chinois achètent « local »

S’agissant de la structure de la demande de ces produits de haute valeur achetés sur le Web, l’étude estime qu’elle est plus fragmentée que l’offre et signale quelques caractéristiques intéressantes. Ainsi, la Chine ne représente qu’environ 30 % de la demande (contre 60 % de l’offre). L’étude explique ce contraste par la démarche des marques qui ont développé des stratégies de commercialisation sur place ne nécessitant pas de d’expéditions transfrontalières. DHL constate enfin que 60 % du commerce électronique européen est intra-européen.

Plus de relais et de consignes

Michel Akavi s’est également exprimé sur les projets d’évolution des services de livraison des colis de l’e-commerce en France. Il a ainsi indiqué que DHL complétera ses réseaux de consignes automatiques et de point relais en s’appuyant notamment sur les Relais Colis dont le nombre devrait passer de 4 700 à 6 000 d’ici à deux ans. On se souvient que le groupe DHL Deutsche Post (holding de DHL Express) a pris une participation de 27,5 % dans le capital de Relais Colis fin 2016, en vue de constituer un réseau européen de distribution hors d’Allemagne des colis BtoC pour sa filiale postale. La filiale DHL Express ne pouvait manquer de l’utiliser aussi.
Dans les grandes villes, DHL s’intéresse désormais à la livraison en mains propres par des coursiers autoentrepreneurs, mais au travers de prestataires. Le pdg de DHL France a expliqué en substance que ces livreurs ont l’avantage d’offrir un système de livraison mutualisé des derniers mètres à l’ensemble des expressistes.
A propos des drones, il a indiqué que l’expérimentation de DHL qui utilise ce moyen pour livrer aujourd’hui des médicaments dans une île située au nord de l’Allemagne en survolant un fleuve (seul trajet autorisé) ne devrait pas connaître d’évolution notable dans les trois prochaines années.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 164 - Avril / Mai 2017

Stratégies Logistique n°164 est paru.

Hors-série n°12 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris - La Défense le 25 avril 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°11 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris - La Défense le 13 décembre 2016.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.