Accueil / Entreposage / Manutention /

Les gros tonnages, à rebrousse-poil de la robotique

, par Gilles Solard

Le 18 mai dernier, Fenwick invitait ses grands clients à découvrir une nouvelle gamme de chariots gros tonnage, histoire de les rassurer sur l’industrie traditionnelle des engins de manutention.

Les leaders français et mondiaux du chariot sont aux manœuvres pour racheter ce qui est à prendre dans le domaine de l’intralogistique. Mais celles-ci suscitent aussi des interrogations et des inquiétudes, tant de la part des chargeurs que des salariés, tentés de se demander ce que va devenir l’industrie traditionnelle du chariot. Réponse de Fenwick, numéro un sur le marché français : elle est encore là le temps qu’il faudra !
"On ne demande plus si le marché du chariot automatisé adviendra mais quand : dans deux, cinq, dix ans ou 20 ans ? C’est tout le problème", interroge Jocelyn Gourlet, directeur commercial de Fenwick en France. Tous les chargeurs s’intéressent en effet à la robotique, qui suscite aujourd’hui plus de curiosité que d’intérêt réel. En attendant, l’industrie du chariot élévateur doit continuer à vivre et rassurer le marché sur ses gammes traditionnelles.
Voilà pourquoi Fenwick France organisait, le 18 mai dernier, une journée sur "les charges lourds et spécifiques", histoire de tourner le dos à la robotique, cette bouteille à l’encre qui masque le marché réel. Comme le chariot autonome, le chariot lourd ne pèse pas lourd en nombre d’unités : moins de 1 % des chariots vendus. Mais si le leader tient tant à ces chariots de plus de 10 tonnes, c’est que le constructeur est l’un des seuls à proposer une gamme complète allant du 1,4 t au 18 tonnes. "Nous ne voulons en aucun cas laisser ce marché à nos concurrents", explique Jocelyn Gourlet.
Sur le plan technique, Fenwick Linde se dit être le seul à proposer une offre gros tonnage avec une transmission hydrostatique, permettant un rendement maximum, un roulage indépendant du levage et une précision sans égal. Des chariots rassurants à tous points de vue (information, confort, sécurité, maintenance...). Et pour faire plaisir à tout le monde, le constructeur vient de sortir également une gamme à convertisseur de couple (pour couvrir les longues distances), couplée à une pompe hydraulique de levage pour réduire la consommation de carburant.
Si la transmission est le cœur du chariot, il n’en reste pas moins que les accessoires ont aussi leur importance : la cabine qui dispose d’une vitre avant bombée, d’une accessibilité inégalable au poste de travail, de marches crantées pour éviter les accidents. Le moindre détail est passé en revue, à commencer par l’interface homme-machine, qui donne les informations sur le moteur, la consommation et le mât, qui permet une élévation de 3 à 8 m de hauteur sans vérin central. Voire permet une levée négative pour récupérer les bateaux à l’eau et les stocker au sec. Enfin, les équipements améliorent considérablement le travail au quotidien avec des fourches inclinables, indépendantes et changeables en cas de casse. Sans compter sur la cabine, inclinable pour accéder à la maintenance, élevable (jusqu’à 5,8 m) pour surmonter la charge, mais aussi pivotante à 180° pour aller et venir.
A l’heure où Balyo entre en bourse (Linde en est actionnaire à hauteur de 10 %), Fenwick envoie donc un message rassurant sur sa capacité à réaliser une transition en douceur avec des technologies traditionnelles mais fiables et performantes. Il n’y a pas que la robotique dans la vie ! Mais le risque vient-il seulement des nouvelles technologies et des automatismes ? Non. le constructeur Hyster vient aussi de communiquer sur ses chariots gros tonnages : pour annoncer que des versions électriques allant émerger dans les semaines et les mois qui viennent. Dans le domaine de l’énergie aussi, une belle bataille s’engage !

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 166 - Septembre 2017

Stratégies Logistique n°166 est paru.

Hors-série n°14 - Value Chain Pharma

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Pharma, qui s’est tenu à Paris - La Défense le 28 juin 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°13 - Value Chain Software

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Software, qui s’est tenu à Paris - La Défense le 15 juin 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.