Accueil / Entreprise /

Le n° 173 (Octobre-Novembre) de Stratégies Logistique est paru

, par Luc Battais

L’idée de ne plus vendre des objets ou des machines mais de commercialiser à l’usage les fonctions qu’ils remplissent ne date pas d’hier mais elle tend aujourd’hui à se généraliser amenant un levier supplémentaire à la transformation de l’économie. La servicisation, ou économie de l’usage, est elle déjà en passe de modifier les organisations logistiques ? Cette question est le thème central du numéro de Stratégies Logistique qui vient de paraître.

« La servicisation à l’assaut des stocks ».
Le dossier réalisé par Julien Monchanin analyse de quelle façon l’économie de l’usage peut modifier la logistique des filières d’approvisionnement des pièces de rechange. Car la vocation de la servicisation n’est plus tant de maintenir une machine ou un véhicule en état de fonctionner, que de garantir un niveau service objet d’une promesse commerciale. Il n’est plus alors question de service-après-vente mais de maintenance prédictive de machines qui appartiennent de moins en moins pas à leurs utilisateurs.
Les supply-chains et les logistiques qui les supportent savent s’adapter. Mais à l’évidence, dans ce domaine là, aussi, les nouvelles technologies apportent leur dose d’accélération et de fiabilité accrue des processus.

ERP : la nouvelle génération est là !

Impossible d’imaginer le déploiement des nouvelles technologies sans l’évolution à marche forcée des outils informatiques. Présenté par les éditeurs comme intelligent, augmenté ou encore hybride, l’ERP des années 2010 est entré dans l’ère « postmoderne » selon Gartner, le cabinet qui a inventé le sigle ERP (Enterprise Ressource Planning). L’enquête de Sylvain Chanourdie décrit ces nouveaux outils comme décloisonnés, plus rapides à mettre en œuvre, plus « intelligents » et riches de fonctionnalités.

Les ERP récents bénéficient de technologies cloud et analytiques arrivées à maturité. Socles de la donnée logistique et financière, ils aspirent à devenir le levier de la transformation digitale de la supply-chain. Mais ils doivent composer avec la concurrence des « best of breed » et un parc installé qui ne permet pas toujours de profiter des dernières innovations.

Saint-Nazaire hub logistique américain d’Airbus.

Le numéro de Stratégies Logistique N° 173 qui comporte une enquête d’Erick Demangeon sur l’offre de transport aérien de marchandises, est ouvert par un reportage réalisé aux Etats-Unis et en France par Thierry Butzbach et Olivier Touron sur la logistique d’Airbus.

Depuis mi-juin, en effet, le site d’assemblage américain d’Airbus, à Mobile (Alabama), inauguré fin 2016, a augmenté de 20% sa capacité de production après la mise en place d’une ligne maritime directe au départ du port de Saint-Nazaire. Les différentes parties pré-assemblées proviennent de toute l’Europe par différents modes de transports. Et l’équivalent de quatre avions complets est ensuite acheminé une fois par mois par navire depuis le nouveau hub logistique de l’avionneur européens.

On notera également au sommaire de ce numéro :
une enquête de Patrice Desmedt sur l’évolution des palettes vers des supports de manutention connectés, un point sur l’évolution du marché de l’immobilier logistique « dynamique mais en phase de transition ». Un reportage d’Erick Demangeon fait également le point sur la stratégie logistique de Lidl en France.

Le magazine est disponible au téléchargement pour les abonné(e)s.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 173 - Octobre / Novembre 2018

Stratégies Logistique n°173 est paru.

Hors-série n°16 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 12 décembre 2017, et découvrez les candidats en lice pour le Prix de l’innovation durable 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°15 - Value Chain Parts

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Parts, qui s’est tenu à Toulouse le 22 novembre 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.