Accueil / Entreprise /

Ingram Micro, de grossiste à logisticien 3 PL

, par Erick Demangeon

Avec 150 entrepôts dans le monde dont une vingtaine en Europe, l’américain Ingram Micro est un leader du négoce informatique. En France, le grossiste déploie sa stratégie de diversification vers les métiers logistiques pour compte de tiers.

Quelle que soit sa spécialité, la logistique est au cœur des activités de négoce et des grossistes. Entre l’achat d’articles informatiques auprès de fournisseurs et leur mise à disposition auprès d’une clientèle composée de réseaux de distribution spécialisée, généraliste et du e-commerce ainsi que de professionnels, « notre métier consiste à apporter de la valeur ajoutée et des services à nos clients. Les marges générées par la vente de matériels et fournitures informatiques fondent. Notre modèle économique ne peut être pérenne que s’il s’accompagne de services, et parmi ces services il y a la logistique », explique Sophie Deleval, présidente directrice générale France d’Ingram Micro.

Nouvelles capacités

Sur cette logique, Ingram Micro a décidé d’ouvrir en France ses expertises logistiques en informatique à des tiers « issus de la distribution comme aux e-commerçants mais aussi à nos fournisseurs ». Pour accompagner cette stratégie déjà éprouvée dans d’autres pays, le groupe a pris possession de nouvelles capacités à Lomme aménagées par P3.

JPEG - 31.3 ko
Alvaro Da Fonte, directeur Solutions e-commerce et Logistique d’Ingram Micro.

Inaugurées le 20 octobre, elles se composent de 3 cellules de 10 000 m2 réhabilitées, sans stopper l’activité du site, et de 2 nouvelles de 6 000 m2 chacune. Imposant un haut niveau sûreté-sécurité, « l’ensemble du bâtiment de 43 000 m2 est certifié TAPA, et a été réalisé dans le respect du label BiodiverCity », précise Alvaro Da Fonte, directeur Solutions e-commerce et Logistique d’Ingram Micro.

22 000 références en J+1

Le bâtiment est destiné à la fois au métier de grossiste – négociant informatique d’Ingram Micro, à l’origine de 95 % de ses ventes facturées en France (1,3 Md€), comme à accueillir les activités logistiques pour compte de tiers. Réceptionnant 500 à 600 palettes par jour avec des pics à 800 palettes, Ingram Micro compte 200 fournisseurs et une gamme de 22 000 références. Avec une durée de stock maximum de 60 jours pilotée par un WMS et un ERP maisons, les commandes sont réceptionnées jusqu’à 19 h pour des livraisons effectuées en majorité en J+1 avant 13 h toute France par Geodis, Chronopost et Fedex.

Jusqu’au sur-mesure et la reverse

Trois types de préparation sont réalisées : pour colis de moins de 70 kg aidée par une mécanisation (convoyeurs, conditionnement, étiquetage, mise de documents…) déployée sur 20 000 m2 par Ciuch, les expéditions de plus de 70 kg palettisées et les préparations spécifiques pour les e-commerçants par exemple. S’ajoutent des ateliers de préparation dédiés comme pour La Poste Mobile. « De la réception à la livraison finale, en passant par la préparation fine et dédiée, Ingram Micro couvre tous les maillons logistiques dans la filière informatique. Chaque année, nous expédions plus de 11 millions d’articles au départ de Lomme ». Un bouquet enrichi l’an passé par la reverse logistique suite à la reprise d’Anovo à la tête de 4 sites en France.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 167 - Octobre/Novembre 2017

Stratégies Logistique n°167 est paru.

Hors-série n°15 - Value Chain Parts

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Parts, qui se tiendra à Toulouse le 22 novembre 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°14 - Value Chain Pharma

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Pharma, qui s’est tenu à Paris - La Défense le 28 juin 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.