Accueil / Entreprise /

E.Leclerc poursuit l’automatisation de ses entrepôts avec la Socara

, par Erick Demangeon

Les inaugurations d’entrepôts automatisés se succèdent au sein des sociétés d’achat et d’approvisionnement du mouvement E.Leclerc. Dernier en date celui de la Socara à Villette d’Anthon (38) au cœur d’un pôle logistique flambant neuf de 100 000 m2.

Après Scapnor à Bruyères-sur-Oise début mars, la Socara a dévoilé ses nouvelles installations automatisées le 20 juin dernier. Sur un site unique à Villette d’Anthon en Isère, la Société coopérative d’approvisionnement Rhône-Alpes rassemble désormais l’ensemble de ses activités tertiaires et logistiques sur un terrain de 52 ha. Opérationnel depuis un an suivi d’une montée en charge, le pôle réalisé sous la maîtrise d’œuvre de HTC accompagné du cabinet d’architectes Soho, héberge son siège social sur 8 400 m2 et 100 000 m2 d’espaces dédiés au stockage et à la préparation de commandes.

Bis repetita placent

Ce complexe logistique se compose de plusieurs modules dont un entrepôt automatisé destiné aux produits de grande consommation (PGC). Aménagé par Witron retenu également par Scapalsace,Scapest et Scapnor, le site comprend un premier bâtiment équipé de transstockeurs pour le stockage et le destockage automatiques des palettes fournisseurs. Sa hauteur de 28 m lui offre une capacité de 45 000 palettes. S’inspirant des installations déployées dans les autres groupements d’achat E.Leclerc, ce bâtiment alimente un deuxième module permettant d’automatiser les préparations de commandes. Il combine la dépalettisation et l’éclatement des colis posés sur tablettes puis le stockage temporaire de ces dernières dans un magasin animé par des transstockeurs de plus petite taille. Au fur et à mesure des commandes, les tablettes avec leurs colis sont déstockées afin de constituer les palettes à destination des points de vente qui sont filmées automatiquement.

Entrepôt saisonnier

L’optimisation permise par ces process permet une réduction du nombre de camions lancés sur les routes de 15 % tandis que la préparation des palettes positionne les colis dans l’ordre de mise en rayon. De 21 000 m2, un autre bâtiment accueille les produits sous température contrôlée dont les préparations sont manuelles par méthode d’éclatement ou picking. Trois cellules, deux de 6 000 m2 et une de 3 000 m2, sont ainsi destinées aux produits frais, fruits et légumes, tandis que deux cellules, de 3 000 m2 chacune, traitent les surgelés. Anticipant de fortes variations d’activité et les besoins ponctuels lors de promotions, le pole possède enfin un entrepôt non alimentaire saisonnier de 30 000 m2.

Nouvelles inaugurations à venir

Transférée de Saint Quentin-Fallavier à Villette d’Anthon, la logistique de la Socara approvisionne 42 hypers et supers ainsi que 47 drives répartis sur 12 départements pour un chiffre d’affaires de 1,2 milliard d’euros. Après un chantier de près de 3 ans, son nouveau site compte 16 000 références et 2 500 fournisseurs. Avec une capacité totale de 65 000 palettes, il livre 79 points de vente en J+1 à raison de 150 000 colis expédiés par jour avec un effectif de 450 salariés.
Parmi les autres entrepôts du mouvement E.Leclerc en cours d’automatisation figurent ceux de Socamaine (entrepôt géant de 42 m de haut pour 35 000 palettes) de Scapartois et de la Scadis qui assurera les livraisons du service LeclercChezMoi pour les arrondissements sud de Paris.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 172 - Septembre 2018

Stratégies Logistique n°172 est paru.

Hors-série n°16 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 12 décembre 2017, et découvrez les candidats en lice pour le Prix de l’innovation durable 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°15 - Value Chain Parts

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Parts, qui s’est tenu à Toulouse le 22 novembre 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.