Accueil / Entreprise /

Ekosport automatise sa préparation

, par Stratégies Logistique

Grâce à sa nouvelle plateforme de 17 000 m² à Saint-Alban-Leysse (Savoie), Ekosport traite 200 000 colis par an pour 15 000 références et 300 000 articles en stock.

Dans son ancien entrepôt, Ekosport réalisait sa préparation de commandes entièrement à la main. "Rapidement nous avons envisagé de mettre en place un convoyeur. Nous souhaitions aider nos préparateurs qui, sur l’ancienne installation, se déplaçaient beaucoup dans deux bâtiments", explique Christophe Clerc, responsable supply chain. "Il fallait réduire les surfaces d’exploitation de chaque équipier pour valoriser ses actions sur le colis plutôt que de déplacer un chariot." Objectifs : automatiser de la préparation, réduire de 40% la main d’oeuvre dédiée à l’expédition.

Choix de Boa

Ekosport a choisi Boa Concept "pour 3 raisons principales : une bonne compréhension de notre projet, un accompagnement du début à la fin du projet, et une solution flexible (configuration facile)." Deux visites chez deux de leurs clients (Oscaro et Orexad) plus tard, et Ekosport a choisi le convoyeur modulaire intelligent Plug-and-Carry. Plug-and-Carry® compte 400 mètres de convoyeurs déployé dans 3 bâtiments. Boa Concept y a intégré des élévateurs Qimarox, des étiqueteuses, des lecteurs, une table de pesée, des caméras.

Trois niveaux

"Nous avons installé 3 niveaux de 3000 m² dans ce dernier bâtiment dédié au picking (prélèvement marchandise et expédition) soit une surface utile de 9000 m²", précise Christophe Clerc. Le convoyeur (interfacé au WMS Stock IT) gère la ligne de préparation de commandes (12 gares de préparation réparties sur 2 niveaux). "Les colis sont envoyés sur la ligne à partir du niveau zéro où ils sont étiquetés. Ils montent ensuite au niveau 1 où les commandes sont préparées par un opérateur. Si la commande est incomplète, elle monte au niveau 2 pour être finalisée et est ensuite acheminée jusqu’au tri, grâce à des élévateurs et descenseurs".

Les colis sont lus via une caméra de lecture de codes à barres et orientés vers le tri en fonction de leur destination. "Le gain de productivité oscille entre 20 à 40% selon les postes, en rangement et en préparation", indique le responsable Supply Chain . Tout est retraçé grâce au Boa Drive. "A la demande d’un client, il est possible d’accéder à l’historique de préparation, de la réception de la commande jusqu’à son expédition", conclut Christophe Clerc.

Ekosport (groupe Frasteya) distribue depuis 10 ans des articles de sport d’hiver sur le net, en France et vers plus de 38 pays dans le monde, pour un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros, un effectif de 60 collaborateurs et plus de 400 000 clients dans le monde. Outre l’activité sport d’hiver, Ekosport a étendu sa gamme vers les sports de montagne « été » : trail, randonnée et running.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 173 - Octobre / Novembre 2018

Stratégies Logistique n°173 est paru.

Hors-série n°16 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 12 décembre 2017, et découvrez les candidats en lice pour le Prix de l’innovation durable 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°15 - Value Chain Parts

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Parts, qui s’est tenu à Toulouse le 22 novembre 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.